Le vide vocationnel n'existe pas

L'Eglise reconnaît particulièrement deux vocations : le mariage et le célibat consacré. Dès lors, de nombreuses personnes ne "rentrent pas dans les cases" : personnes vivant un célibat non choisi, personnes divorcées, personnes faisant l'expérience d'un désir envers les personnes de même sexe... 

Ces personnes se demandent, bien légitimement : « Et moi, n'ai-je pas de vocation ? L'Eglise ne reconnaît-elle aucun appel de Dieu pour moi ? ». Alors, y'a-t-il un vide vocationnel ?

Découvrez la Théologie du Corps

 

  • Introduction a la Théologie du Corps
  • Au commencement : la beauté originelle du corps
  • L'homme historique : le plan divin dans l'amour humain
  • L'homme ressuscité : comment Dieu restaure notre vocation au don de soi
  • Le Mariage, alliance, grâce et signe
  • Amour et Fécondité
  • Amour et Fécondité

Derniers articles sur le blog

Le vide vocationnel n'existe pas

L'Eglise reconnaît particulièrement deux vocations : le mariage et le célibat consacré. Dès lors, de nombreuses personnes ne "rentrent pas dans les cases" : personnes vivant un célibat non choisi, personnes divorcées, personnes faisant l'expérience d'un désir envers les personnes de même sexe... 

Ces personnes se demandent, bien légitimement : « Et moi, n'ai-je pas de vocation ? L'Eglise ne reconnaît-elle aucun appel de Dieu pour moi ? ». Alors, y'a-t-il un vide vocationnel ?

En amont du Synode sur la famille

Publié par Incarnare le mercredi 19/08/2015 - 18:59 - Mariage - Blog

Les évêques français, suisses et allemands ont pris en mai une journée de réflexion en vue du synode. Pour les aider dans leur réflexions, ils ont demandé l'appui de théologiens de diverses écoles et opinions, dont les contributions ont récemment été rendues publiques.

Je signale ici une série de billets que j'ai publiés sur le blog collectif "Cahiers Libres", décryptant les propositions de chacun :

Partie 1 : les paroles du Christ

Partie 2 : la sexualité comme expression de l'amour

Partie 3 : une théologie narrative ? 

Ressources

Rayonnement de la paternité (Karol Wojtyla)

Publié par Incarnare le lundi 15/12/2014 - 18:57

Rayonnement de la Paternité est la 3ème pièce de théâtre majeure de Wojtyla, après Frère de notre Dieu et La boutique de l'Orfèvre. Comme elles, c'est un théâtre particulier1, dépouillé, où l'action est réduite au stricte minimum pour laisser place à la parole, qui propose une réflexion philsophique.

Qu'est-ce que devenir père ? Est-ce trouver dans son enfant le prolongement de soi ? D'un soi qui, de son côté, se conçoit comme pure autonomie ? Est-ce l'exigence de devoir être tout pour l'enfant à qui l'on a donné l'existence ? 

Magistère génial de Jean-Paul II

Angelo Cardinal Scola

Théologie du Corps.fr

Bienvenue sur ThéologieduCorps.fr : Catholique ou agnostique, calviniste ou papiste, brebis planante ou raisonnante, laïc ou ecclésiastique, prostituée comme grenouille de bénitier, croyant par tradition ou par conversion, bienvenue. Peut-être doutez vous que ce site soit fait pour vous : Si vous avez un corps, alors la Théologie du Corps est faite pour vous. Elle répond à deux questions : "Qui suis-je et en quoi mon corps en est-il un témoignage ?" et "Comment vivre pour répondre à fond à l'appel signifié par mon corps ?"

Ouvrages de référence

Nouveau ! 

Recherche sur le site

Formulaire de recherche