Vous êtes ici

Les déclarations du Pape sur le préservatif appuyées par un épidémiologiste.

Les déclarations du Pape sur le préservatif appuyées par un épidémiologiste.

On s'en souvient, les propos du Pape sur le préservatif avaient déclenché une polémique, certains l'accusant d'ignorer complètement les faits scientifiques pour un obscurantisme supposé. C'est pourtant du côté des spécialistes dans la diffusion et la prévention des épidémies que viennent les soutiens du Pape : il sont alors systématiquement ignorés des médias français.

Après Edward Green, repris par Catholique.org, qui avait déclaré qu'il avait été impressioné par "la proximité des propos du Pape avec les découvertes scientifiques les plus récentes", c'est le Pr René Ecochard, épidémiologiste et chef de service de biostatistique du CHU de Lyon, qui l'affirme1 : "le discours du Pape est tout simplement réaliste".

En effet, toutes les études menées montrent que les campagnes de lutte contre le SIDA fondées uniquement sur la diffusion du préservatif ont échoué. Pire, par l'illusion de l'efficacité totale du bout de latex répandue par les occidentaux et l'encouragement implicite d'unions multiples, elles l'ont agravé, malgré les dénégations de certains.. 

En 2008, 10 experts de la lutte contre le SIDA ont publié une étude2 qui montrait que l'"utilisation du préservatif n'a pas atteint un niveau suffisament haut, malgré des années de campagnes de promotion à grande échelle - et souvent agressives -, pour avoir des effets notables sur le taux de contamination". En Thaïlande, l'épidémie a pu être endiguée par ce moyen car le virus se propageait principalement par les maisons closes tandis que les contaminations en Afrique n'arrivaient pas nécessairement par les populations à risque - prostitution, drogués etc.

La réponse du Pape - loin d'être un refus idéologique et obscurantiste - tient profondément compte de la réalité du terrain. Pourtant notre société l'a condamné sans même prendre le temps d'écouter. Pour le professeur Ecochard :

 il semble impossible de débattre du sujet. Et aussi un manque de réalisme sur cette question qui est prisonnière de l’idéologie, [...] comme si l’opinion perdait ses repères dès qu’elle aborde ces questions de la sexualité et la famille. Il existe un prêt-à-porter de la pensée mais doit-on se taire sous prétexte qu’on risque de se faire lyncher ?

Un détail n'est pas anodin : c'est un journaliste français qui posait la question et exigeait une réponse en français. Le Pape a préféré répondre, sur un sujet aussi délicat, en italien, langue qu'il maîtrise parfaitement. Cela n'aura malheureusement pas empêché les différents traducteurs, interprètes et commentateurs de chausser leurs oeillères et d'orchestrer un lynchage médiatique.

L'Église, obscurantiste ? C'est pourtant elle qui a prôné la première la méthode ABC (Abstain, Be faithful, Chastity or Condom3) qui, seule à faire ses preuves, notamment en Ouganda ou au Soudan, a été adoptée par l'ONUSIDA. L'emploi de la méthode ABC a été privilégié après qu'une étude à Malawi ait montré qu'avec en moyenne deux partenaires sexuels par habitant, 2/3 des habitants de l'île étaient liés par un réseau de relations actives.
L'Église, illégitime pour parler de ces sujets ? C'est pourtant l'institution qui prodigue plus de soins que toute autre aux personnes atteintes du SIDA, et plus largement aux malades du tiers monde.

 

  • 1. dans la Manche libre
  • 2. Reassessing HIV Prevention
  • 3. littéralement : vivez l'abstinence [si vous n'êtes pas en couple], la fidélité [si vous l'êtes, et dans tous les cas] la chasteté ou [si cela vous est impossible] le préservatif.

 
 

 
 

A la une

Nouveau «Forum Wahou!» pour les prêtres ! (15-16 jan 2018)

Publié par Incarnare le vendredi 25/08/2017 - 06:38 - Blog

Forum Wahou!Les prêtres (et séminaristes) ont leur «Forum Wahou!» ! Tandis que plus de 4000 personnes ont déjà pu découvrir la Théologie du Corps de Jean-Paul II, lors de 19 Forums organisés par les diocèses, et qu'autant d'autres sont en préparation pour 2018, et après le succès du premier Forum "rien que pour les prêtres" à Paris, une nouvelle édition de "Wahou Prêtres" est annoncé à Ars en janvier 2018.