Vous êtes ici

Marche pour la vie

Marche pour la vie

Dimanche a lieu la Marche pour la vie qui a pour but de sensibiliser nos concitoyens aux enjeux moraux (certains préfèrent dire éthiques... ce qui est la même chose, l'un en latin, l'autre en grec !) liés au respect de la vie. C'est en y pensant que je lisais l'évangile de demain : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Je suis venu appeler non pas les justes, mais les pécheurs. »

Voilà mon espérance, ma prière, à moi qui ai toujours évité cette manifestation, craignant la récupération par un petit groupe non-représentatif, et qui vais marcher pour la première fois dimanche : que les attitudes et les slogans des marcheurs ne soient pas pleines de jugement et de mépris pour ceux et celles qui ont subi la violence de l'avortement. Qu'ils se contentent de proclamer que l'acte n'est pas anodin ni pour l'enfant ni pour la mère et qu'ils manifestent aux parents la tendresse du Christ, sans geste de rejet. Bref, qu'en marchant pour la vie, on ne marche pas contre les vivants.

 
 

 
 

A la une

La théologie du corps ne sauvera pas l'Eglise (aujourd'hui)

1 an après la remise du rapport de la CIASE, nous découvrons stupéfaits qu'un évêque était concomitamment limogé pour “abus spirituel à des fins sexuelles" et que certains de ses confrères ont passé sous silence la cause réelle de sa mise à la retraité anticipée. Que manque-t-il à l'Eglise pour sortir du marais où elle semble embourbée ?