Vous êtes ici

La santé public au service de l'idéologie

La santé public au service de l'idéologie

Je vous invite à lire le communiqué de Mgr Marc Aillet, évêque de Bayonne, Lescar et Oloron, président de l'Académie diocésaine pour la Vie, sur les dérives de Roselyne Bachelot (qui a su faire, au cours des derniers mois, de l'IVG un véritable business, parce qu'elle ne trouvait pas assez de médecins dont la conscience ne réprouvait pas l'IVG... et réfléchit à leur ôter leur clause de conscience.)

C'est sur Liberté Politique que ça se trouve. Toutes nos amitiés à cet évêque pour ses positions courageuses et bien étayées.

 
 

Ajouter un commentaire

 
 

A la une

Le vide vocationnel n'existe pas

L'Eglise reconnaît particulièrement deux vocations : le mariage et le célibat consacré. Dès lors, de nombreuses personnes ne "rentrent pas dans les cases" : personnes vivant un célibat non choisi, personnes divorcées, personnes faisant l'expérience d'un désir envers les personnes de même sexe... 

Ces personnes se demandent, bien légitimement : « Et moi, n'ai-je pas de vocation ? L'Eglise ne reconnaît-elle aucun appel de Dieu pour moi ? ». Alors, y'a-t-il un vide vocationnel ?

Commentaires récents

La théologie du corps en podcast (2)

  • Incarnare : Bonjour Xavier, J'ai ajouté les fichiers mp3 à la page de...
  • xavier : Bonjour, Ce lien n'est apparemment plus valide. Si vous...

Forcer la modestie ? (1)

  • Incarnare : Pour ceux qui auraient été attirés ici par le « teasing »...

La théologie du corps pour les débutants (Christopher West) (1)

  • Incarnare : Le livre sera disponible en librairie à partir du 2 déc....

Le mariage : Avant / Après (2)

  • Anonyme : je suis tout a fais d'accord, le mariage est un peu un...