Vous êtes ici

La difficulté d'une parole publique sur la sexualité

La difficulté d'une parole publique sur la sexualité

La fin de l'année a vu débarquer à la télévision de nombreuses émissions consacrées à la sexualité (ou plutôt, à la description de pratiques sexuelles). Les grandes chaînes, subissant la concurrence de la TNT -ou reléguant leurs programmes les plus explicites sur les chaînes TNT de leurs groupes pour garder un semblant de moralité- ne sont pas en reste, comme M6, qui a choisi le registre pseudo-éducatif, avec une émission sur la "sexualité des français" mettant en scène un sexologue.

Ces émissions ont-elles leur place à la télévision ? Sans faire preuve de pudibonderie, on peut en douter.

Passons rapidement sur celles dont la prétention d'éduquer ou informer masque -mal- la volonté de taper dans les instincts les plus immédiats du téléspectateur : alléchant avec un sujet coquin de fin d'émission annoncé dès son commencement à grand renfort d'images floutées, elles sont un catalogues de pratiques, mises côte à côte comme si toutes se valaient ("eh ma bonne dame, l'échangisme, ça vous dit ? X% des français l'ont déjà fait").

Mais mêmes celles -rares- qui se veulent sérieuses présentent une difficulté : elles tentent de dire l'intime sur un mass-media. Parce qu'elles traitent d'un sujet qui touche le plus profond de notre être sur un ton technique et avec l'apparence de la scientificité, elles ont une portée normative et modèlent les comportements des téléspectateurs, dont elles exploitent le besoin d'être dans la normalité. S'adressant aux masses, elles anonymisent la sexualité, et limitent la relation au rapport. Posez-vous donc cette question avant de regarder : est-ce à une poignée d'individus, dans la tour TF1 ou au service marketing de Durex, de vous dicter comment aimer votre épouse ce soir ?

Point commun entre toutes ces émissions : aucune ne parle vraiment d'amour. Elles vous expliquent comment être une bête de sexe, mais pas comment votre sexualité s'inscrit comme signe du don de toute une vie à l'autre. "L'amour ? Mais, ma bonne dame, ça n'existe que dans les films"

Difficile d'appeler à la retenue sans être taxé au mieux de coincé, au pire d'obscurantiste. "Retire tes sandales, car le lieu que foulent tes pieds est une terre sainte"1 A vous de choisir : vous pouvez entrer sur la pointe des pieds, avec douceur et précaution sur cette terre sacrée ; vous pouvez aussi chausser vos grosses bottes et tout abîmer sur votre passage.

  • 1. Ex 3,5

 
 

 
 

A la une

[Tract] Cet été, découvrir le sens du corps et de la sexualité

Publié par Incarnare le mardi 12/04/2016 - 21:22 - Blog

Comme chaque année, l'AFCP propose des sessions d'été "Amour, sexualité et vie chrétienne". En couple depuis de longues années ou juste fiancés, ou mêmes célibataires, chacun trouvera la matière à avancer personnellement sur ces questions dans un enseignement concret et éclairant sur la beauté du mariage et en même temps ses exigences.