Alléluia !

Publié dans : Blog

J'appréhende toujours de rentrer en carême.. pendant quarante jours, plus aucun alléluia ne résonnera dans nos églises. L'Église nous invite à quitter pour quelques semaines notre vêtement de ressuscités, à prendre conscience que nous ne devons pas la rédemption, le salut et la rédemption à nos propres forces, à notre propre gloire, mais à la seule grâce du Père. Ainsi pourrons-nous également mieux rejoindre en particulier ceux qui sont loin de Lui. 

La liturgie nous proposera de nous retrouver face à la tentation, ce moment où notre volonté de vivre sans Dieu et d'être Dieu à la place de Dieu nous a éloignés de Lui, durant le 1er dimanche du carême. Nous contemplerons en ce deuxième dimanche la promesse de Dieu pour nous, avec Moïse et Elie "apparus en gloire", comme illuminés par la splendeur radieuse du Christ.

Les textes du troisième nous invitent à abandonner l'idée de la souffrance comme conséquence du péché. Puis nous entendrons l'évangile du fils prodigue, et cette parole "Il fallait bien festoyer et se réjouir ; car ton frère que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé !".

Enfin, nous verrons Jésus au mont des Oliviers, là où il sera trahi, affirmer à la femme adultère : « Et Jésus lui dit : « Moi non plus, je ne te condamne pas. Va, et désormais ne pèche plus. »

Je conclus ce billet en hâte. Que Dieu vous guide au long du carême, où nous trouverons au coeur de notre humanité l'appel à rencontrer sa divinité. Car au bout, cette unique annonce : Il est vivant, Alléluia !

 
 

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement. Si vous avez un compte Gravatar associé à cette adresse e-mail, l'avatar associé sera affiché.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <i> <strong> <b> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd><br><p><br />
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

Forums Théologie du Corps 2014

Découvrez la théologie du corps le temps d'un week-end! Cliquez ci-dessus et inscrivez-vous sur notre newsletter :

 
 
 

A la une

[Tract] Programme de certification en Théologie du Corps en Bretagne

Publié dans : Blog

La deuxième promotion du programme de certification de l'Institut de Théologie du corps sera bretonne !

Alors que la session lyonnaise, dont les inscriptions seront closes le 25 mars, a un réel succès (plus d'une vingtaine d'inscrits pour un programme de formation exigeants), Yves Semen annonce la tenue de sessions de formation en Bretagne. 

Le programme est inchangé :

  • Anthropologie fondamentale (toussaint 2015)
  • Fondamentaux de la théologie du corps (2016)
  • Parole en public appliquée à la théologie du corps (2016)
  • Des séminaires d’approfondissement dont les dates seront déterminées avec les participants 

 

Commentaires récents

La théologie du corps en podcast (2)

  • Incarnare : Bonjour Xavier, J'ai ajouté les fichiers mp3 à la page de...
  • xavier : Bonjour, Ce lien n'est apparemment plus valide. Si vous...

Forcer la modestie ? (1)

  • Incarnare : Pour ceux qui auraient été attirés ici par le « teasing »...

La théologie du corps pour les débutants (Christopher West) (1)

  • Incarnare : Le livre sera disponible en librairie à partir du 2 déc....

Le mariage : Avant / Après (2)

  • Anonyme : je suis tout a fais d'accord, le mariage est un peu un...
  • Incarnare : A rapprocher de cette autre anecdote à propos du...

My name is Cament, Mehdi Cament. (7)

  • Anonyme : Ça fait peur des choses pareilles, j'ai appris cela en...

Card. Caffara : "Le mariage n'est pas un 'idéal' mais une vérité à enseigner" (1)

  • Elke : Tout à fait d'accord. Pourquoi parle-t-on si peu des...

Le Pape François et Frédéric Ozanam, même combat (2)

  • Incarnare : Cf. aussi cette autre anecdote à propos du bienheureux...

La morale, dépassée ? (3)

  • Ajax : Merci, je sais ce qu'est le nominalisme et je ne pense pas...